09/10/2009

Quand Jane épouse Tarzan...

La journée du 19 a commencé sur les chapeaux de roues. J'avais rdv à 9h chez la maquilleuse et à 10h chez le coiffeur.

Je n'étais pas trop stressée puisque tout était prêt, on peut même dire que contre toute attente, j'étais zen.

J'avais laissé Tarzan à l'appart, après lui avoir répété une vingtaine de fois les dernières recommandations du style ne pas quitter son gsm des yeux, ne pas oublier les paniers des enfants ni les alliances et de ne pas être en retard à l'église. A un moment, j'ai bien compris que j'avais tout intêret à arrêter si je ne voulais me retrouver seule devant l'autel:-))

Après le coiffeur, je suis allée chez mes parents. Nous avons décoré la voiture ce qui fut un franc moment de rigolade puisque j'avais déjà mon voile sur la tête et que j'avais donné pour mission à ma soeur de le porter et donc elle me suivait partout; je faisais un pas un à gauche, elle en faisait un aussi et quand je me suis mise à courir juste pour l'embêter, elle a été obligée de me suivre:-)

Vers midi, j'ai commencé à m'habiller. Premier moment d'émotion car c'est là qu'on réalise la journée qui nous attend. La robe m'a parue bien plus serrée que d'habitude, je crois que c'était le stress... Je me suis regardée devant le miroir et j'ai espéré de toutes mes forces que Tarzan me trouverait jolie.

Petit conseil aux futures mariées: avant de sortir de l'endroit où vous vous habillez, profitez bien de ce DERNIER moment de calme car après, tout le monde se rue littéralement sur vous! C'est que qui m'est arrivé puisque à peine la porte franchie, je me suis fait mitrailler comme si j'étais Britney Spears sortant de chez son coiffeur le crâne chauve. A partir de ce moment là, vous êtes la mariée, c'est à dire que vous perdez votre propre identité. On attend de vous que vous fassiez des sourires non-stop et que vous posiez bien gentiment avec la tante,l'oncle,la cousine etc. Ce fut le moment le plus désagréable de la journée puisque je n'avais qu'une envie, c'est qu'on me foute la paix et que je puisse profiter de cette dernière heure tranquillement.

Heureusement, à 13h30, toute la famille est partie et je me suis retrouvée seule avec mon PapaJane et Oncle Cheetah qui devait conduire la voiture. Il a eu cette délicate attention de nous laisser à deux dans la cuisine, et là, pendant 5 minutes, nous avons eu cette discution qu'un père et sa fille n'ont qu'une fois dans leur vie. Enormément d'émotion, de fierté, d'amour.

Puis nous sommes partis vers l'église. Je ne vous raconte pas la gymnastique que j'ai du faire pour rentrer dans la voiture:-)

Les derniers invités rentrent dans l'église. Nous sommes planqués dans la voiture et déjà, je reconnais immédiatement Julie, que je voyais pour la première fois. Mon coeur se met à battre plus vite. Nous sortons de la voiture, je suis dans un état second. Papa remet ma traine en place, on s'approche de l'entrée. J'entends la musique, il faut y aller. Papa cache son émotion en sortant des blagues pas drôles, moi je cherche Tarzan des yeux pour voir son visage, espérant qu'il s'illumine en me voyant. Des centaines de paires d'yeux braqués sur moi, des invités qui squattent l'allée pour mieux me voir, et moi je n'arrive pas à voir Tarzan. Au bout de quelques minutes, qui me parraissent une éternité, je le vois enfin, l'homme de ma vie, celui que je m'apprête à épouser. Il sourit, il est ému, je le suis aussi. Il me prend la main et me dit que je suis magnifique, ces mots comptent triple dans sa bouche. Nous nous asseyons, j'ai l'impression d'avoir fait un marathon.

La messe a duré une bonne heure, tout le monde m'a dit qu'elle était très réussie. Pour moi, elle est passée a une vitesse phénoménale. J'étais en mode automatique, sans doute les émotions. J'ai l'impression de ne pas en avoir assez profité, tant pis.

A la sortie, on nous a gentiment balancé du riz. Petit conseil aux futures mariées: interdire le riz. J'en ai eu partout, dans ma robe, dans ma culotte, dans mon soutif, une horreur!

Julie est venue me parler, mais j'avoue que je ne me rappelle plus exactement ce qu'elle m'a dit à part qu'elle devait aller faire des courses:-)) Plein de gens se ruent sur vous et vous, vous êtes dans un état second!

Puis j'ai vu Perdita et son gros ventre, que je n'avais plus vue depuis l'école primaire. Trop contente!!

A 15h30, direction Pronfondval. Heureuse comme tout de me retrouver enfin seule avec Tarzan!!!! On échange nos premières impressions, il rayonne, je suis si heureuse...Tout cela sous le regard bien-veillant de Tonton Cheetah!

Arrivée là-bas, on se fait directement kidnappé par le photographe. S'en suit une trop longue séance photos. Elle a duré pendant une bonne heure. Le photographe était trop lent et puis il a fallu réunir les familles, les amis etc et nous avons donc loupé une grosse partie de la réception. C'est notre seul regret de la journée.

Une fois les photos terminées, nous avons rejoint les invités et ce fut un moment super agréable. Comme il faisait beau, les gens étaient éparpillés et ils n'ont pas fondu sur nous. Ca nous a permis d'aller dire bonjour à tout le monde, à notre aise.

Vers 19h, certains invités sont partis et d'autres sont rentrés dans la grange pour le repas. Tarzan et moi avons réussi à nous isoler, enfin presque. Deux personnes sont venues nous parler, ne se demandant absolument pas s'ils nous dérangeaient ou pas.

19h20, on vient nous chercher pour nous faire entrer dans la grange, que nous n'avions pas vue décorée. Nous avions choisi comme musique d'entrée "I say a little prayer". Nous sommes dehors et entendons la musique qui démarre. Je prends la main de Tarzan et on rentre.

Alors là....

Moment magique par excellence... 155 personnes debout, en train de nous applaudir et de crier. Aretha Franklin à fond les ballons, la grange n'est illuminée que par les 500 bougies des lustres. Je pleure. Je suis littéralement transportée de bonheur... Je sens que Tarzan est super ému aussi. La fleuriste a fait un boulot fantastique, je n'ai pas assez de mots pour exprimer ce que nous avons ressenti à ce moment précis... Je vais embrasser mes parents, grand moment d'émotion aussi... Rien que de repenser à tout ça, mes poils se redressent...

On s'installe et les premiers discours commencent. Très émouvants aussi!!

Le repas fut vraiment délicieux et tous les discours furent magnifiques. Un vrai mélange de rires et d'émotion!!!

La soirée a commencé à 23h30, on était bien en retard sur ce coup là!! Nous avons effectué notre première danse sur "A Wonderful World" de Luis Amstrong. La sono a eu quelques ratés, pas grave, on aurait pu danser sans musique vu qu'on planait complètement:-)

J'ai revu Julie et son fiancé, on était émues toutes les deux!!!!

La soirée s'est très bien passée même si j'étais vraiment lessivée. La seule chose qui fut difficile, c'est d'essayer d'accorder du temps à tout le monde. J'espère que j'y suis arrivée et que je n'ai blessé personne!

Vers 2h00 du matin, nous avons décidé de partir. Tous nos amis nous ont fait une haie d'honneur depuis la grange jusqu'à l'exterieur. Génial! Arrivés à la voiture, nous avons découverte celle-ci complètement empaquetée avec du film plastique transparent et des rubans, impossible d'ouvrir les portes!:-) Au bout de 5 minutes d'acharnement, exit le plastique et le ruban. L'intérieur de la voiture était rempli de ballons, que nous avons du éclater pour retrouver les clés. Bien sûr, les clés n'était dans aucun des ballons:-) La rumeur a circulé qu'elles étaient avec Muppet, mon témoin. Ni d'une ni de deux, j'attrape ma robe à deux mains et je lui cours derrière pour l'attraper:-) Il ne les avait pas:-)

Finalement, c'était le mari de Mary Poppins qui les avaient! Sur la vitre arrière de la voiture, ils avaient collés des petits lettres de toutes les couleurs "Tarzan & Jane Just Married", jusqu'à maintenant nous ne les avons pas enlevées:-))

Nous montons en voiture, nos amis se mettent à chanter et à applaudir... Nous sommes lessivés mais tellement, tellement heureux!

Nous sommes arrivés chez nous vers 3h00. Tazan m'a portée pour franchir la porte, ce fut du sport que de me faire passer moi et ma robe:-)

La suite... ne regarde que nous!:-)))

Cette journée fut vraiment magique... Elle est passée si vite! Nous avons eu le mariage dont nous rêvions, si c'était à refaire, on ne changerait rien...

Chaque fois que nous regardons nos alliances, nous repensons à ce jour qui restera à jamais gravé dans nos mémoires!

10:45 Écrit par Jane dans Général | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Coucou,

Jane que te dire???

J'avais les larmes aux yeux quand je t'ai vue descendre de la voiture, d'élancer dans l'allée,... et je les ai encore maintenant en te lisant.

Je suis arrivée 30 minutes à l'avance, j'étais stressée, mon coeur battait sir fort,... que d'émotions après autant d'échanges internet. Je voulais tout voir, j'essayer de deviner qui était Mary Poppins ou maman Jane, j'admirais les tenues des demoiselles d'honneur, bref je voyais en vrai tout ce que j'avais imaginé Vincent a du me prendre pour une hystérique et ce dire que ça allait être encore pire dans 7 mois)!!!

Moi aussi la messe m'a semblée très courte pour une fois, j'ai sans doute jamais été aussi attentive à une messe d'ailleurs et j'ai interdit à Vincent de parler ;o)

J'étais génée d'arriver en jeans mais je devais faire des courses ensuite et en tailleur ça aurait été moyen ^^

Je suis passée chez le coiffeur et me changer (Vincent n'avait pas ses vêtements il a fallut aller les rechercher!!!) et direction profondval. L'endroit était toujours aussi beau. On a eu l'occasion de parler un peu avec Tarzan et de dire bonjour à papa Jane aussi. On a mangé les fameuses pralines Neuhauss et bu le vin blanc d'Alsace comme promis.

Tout était magnifique et encore tous mes voeux de bonheur.

Écrit par : Julie | 09/10/2009

horrible les fautes mais je tape vite et pas le temps de me relire ;o)

Écrit par : Julie | 09/10/2009

Beau récit d'une journée qui a l'air d'avoir été magnifique :-) :-) :-)

Et je suis épatée que tu te rappelles m'avoir vu! lol Dans le genre état second en mode pilote automatique avec des gens qui défilent trop vite, la sortie de l'église/maison communale, ça fait toujours très fort ;-)

Écrit par : Perdita | 11/10/2009

Bravoooo Enfin je passe ici pour lire le récit de ce mariage de rêve, et je pleure! Alors qu'on ne se connait même pas! C'est tellement bien raconté, et tellement beau...

J'ai hate d'être au mien, enfin, s'il a lieu un jour, car chaque fois qu'une date est fixée, un bébé se met en route et se fait attendre pour cette date justement... Arsène en mai, et, oui, tu as bien compris, un bébé 2 pour juillet...

En tous cas, bravo bravo, je suis bien contente que rien ne soit venu perturber cette journée si merveilleuse!

Écrit par : Jessica et sa petite famille... | 28/10/2009

Les commentaires sont fermés.