13/03/2009

Quand Jane et Tarzan pensent au divorce...

juge-caricature

Mardi dernier, nous avions rendez-vous chez le notaire afin qu'il nous explique les différentes modalités concernant le contrat de mariage.

Nous nous y sommes rendus, un peu les mains dans les poches, sans savoir à quoi nous attendre.

Nous en sommes ressortis la bouche ouverte, les yeux écarquillés et la boule au ventre.

Explications (simplifiées):

Il exite deux régimes pour les contrats de mariage:

1) Communauté de biens:

-il y a des biens propres à chaque époux(héritage, donation etc) et des biens communs (salaire, biens acquis pendant le mariage etc).

-Mais il y a aussi les dettes qui sont communes, et ça, c'est moins sympa. De même que vous ne pouvez pas légalement ouvrir un compte bancaire sans votre moitié.

-En cas de divorce, on fait 50/50, peu importe à qui appartient quoi.

2) Séparation de biens pure et simple:

-chacune des moitiés reste propriétaire de ce qu'il avait avant le mariage et de ce qu'il a acquis pendant le mariage et de plus, il n'est pas redevable des dettes éventuelles de sa douce moitié. En gros, c'est chacun pour soi.

-En cas de divorce, chacun repart avec ce qui est légalement à lui.

A l'heure actuelle, la grande majorité des couples se marie sous le régime de séparation de biens pure et simple.

Seulement, notre notaire a attiré notre attention sur un point: et si je décidais d'arrêter de travailler pendant quelque temps afin d'élever nos enfants? Je n'aurais plus de salaire et c'est Tarzan qui nous ferait vivre. Dès lors, en cas de divorce, Tarzan repartirait avec toutes ses économies et moi je n'aurais pas un rond vu que j'aurais arrêté de travailler.

C'est pour cela qu'il existe ce qu'on appelle "la séparation de biens avec participation aux acquêts".

En cas de divorce, chacun repart avec son patrimoine propre (héritage, donation, tout ce qu'on avait avant de se marier etc) MAIS au niveau des économies et des acquisitions faites pendant le mariage, on fait en gros du 50/50. On calcule le patrimoine initial des deux époux, on calcule le patrimoine final des deux époux, on soustrait les deux et celui qui a le plus grand acquis en donne la moitié à son conjoint.

Ce système permet en fait de protéger la femme. Mais il y a deux choses importantes à noter:

1) l'homme considère souvent que la femme a de la chance d'arrêter de travailler pour s'occuper des ses enfants, il ne voit pas ça comme un travail à temps plein donc pourquoi lui donnerait-il la moitié de ses économies en cas de séparation?

2) A l'heure actuelle, c'est l'amour fou mais comme nous a dit le notaire, plus il y a eu de l'amour dans un couple, plus il y aura de la haine en cas de divorce. Et je doute que Tarzan soit heureux de me donner la moitié de sa fortune si on se sépare. Ca risque de créer des tensions supplémentaires alors que ce sera bien assez difficile comme ca.

De plus, il m'est désagréable de penser que je toucherai de l'argent que je n'ai pas gagné à la sueur de mon front mais en même temps, c'est injuste de ne rien avoir parce que j'ai décidé de m'occuper de sa progéniture...

Voila donc un dilemne cornélien...Depuis 5 jours nous ne parlons que de divorce, de décès, d'adultère etc. Cette rencontre avec le notaire a été hyper violente car on ne s'attendait pas du tout à devoir faire un choix pareil. On devrait parler de "contrat de divorce" plus tôt que de "contrat de mariage"...

Si vous voulez plus d'infos concernant le contrat de mariage, je vous conseille d'aller visiter le site www.notaire.be, il est très bien fait et est totalement abordable pour des personnes comme nous qui n'y connaissons rien...

Si quelqu'un d'entre vous à une idée, une suggestion ou a vécu la même chose que nous, n'hésitez pas à me le dire parce que là, on est un peu perdu:-)

Et dès que nous aurons pris notre décision, nous retournerons chez le notaire afin de signer les papiers.

Heureusement, nous allons chercher nos alliances demain, ca nous changera les idées!

ps: désolée si les explications ne sont pas très claires mais j'y perds mon latin...

11:08 Écrit par Jane dans Général | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

aie... j'ai mal à la tête... mes deux neurones essaient de fonctionner en même temps pour essayer de comprendre ;o)

Pppppffff c'est compliqué quand même. Enfin ma témoin est juriste je lui laisserai donc la tâche d'essayer de trouver ce qui me conviendra le mieux :p (suis une grosse fainéante)

P.S: je suis ici au lieu de faire mes valises... suis un peu accro au blog de jane et tarzan je pense... comment vais-je survivre une semaine sans savoir ce qui se passe????

Écrit par : Julie | 13/03/2009

C'est sûr, pas drôle de devoir y penser quand tu voudrais juste te préparer à dire un oui "éternel"... En plus ça coûte un pont de changer d'avis après le mariage donc autant être sûr de son coup.

Écrit par : Perdita | 31/05/2009

Les commentaires sont fermés.